Les couteaux japonais : mais pourquoi ont il tant de succès ?

Accessoires indispensables en cuisine, les couteaux méritent de bien être choisis pour apporter satisfaction aux cuisiniers. De nos jours, force est de constater que les couteaux des professionnels de la restauration sont souvent les couteaux de cuisines japonais. En effet, leur succès se fait connaître partout à travers le monde. Mais une question titille les amateurs : Pourquoi les couteaux japonais ont-ils tant de réussite ?

Leur lame spécifique

S’il y a quelque chose à quoi les couteaux japonais doivent leur succès, c’est bien à sa lame unique. En effet, cette dernière est confectionnée à partir d’acier-sable ce qui la différencie des lames de couteaux « ordinaires » qui sont conçues à partir de roches minérales contenant des oxydes de fer. À force d’utiliser le couteau japonais, les cuisiniers perçoivent facilement la différence. En fait, les roches minérales contiennent beaucoup d’impuretés, à la différence de l’acier-sable.

De manière plus détaillée, le couteau japonais est composé de carbone (à partir de 0,6 %) ce qui le rend plus dur et plus résistant dans le temps. Il contient également du chrome, d’où la facilité d’entretien, et du cobalt, ce qui le permet de résister aux fortes températures. À part cela, grâce au manganèse et au nickel, l’acier de la lame maintient une dureté et une brillance impressionnantes. Enfin, il est aussi composé de tungstène pour une forte résistance à l’usure. 

La précision de la coupe

Il est évident que la précision est exigée dans la découpe des aliments. Le Japon ayant pris conscience de ce besoin, a su développer un savoir-faire remarquable dans l’art de la coutellerie. Fabriqués en suivant des critères extrêmement stricts, les couteaux japonais sont conçus pour être réellement précis. Pour ce faire, à chaque aliment son propre couteau. Puis, ce couteau spécifique s’adapte à tout type de viande même les chairs fragiles, à l’instar de la plupart des poissons. Enfin, résistant comme jamais, vous ne constaterez nullement son usure à travers le temps.

Un design inégalé

Les couteaux japonais riment plus avec simplicité, sobriété et manche en bois agréable au toucher, car traditionnellement, ils sont du type des couteaux Chroma Haiku. Ils ont tant de succès, car ils représentent le couteau idéal pour la cuisine. En effet, ils sont très souvent visibles sur les plateaux de compétition du Bocuse d’or.

Depuis le début des années 2000, Chroma s’est associé avec les designers de F.A Porsche pour proposer de nouvelles formes de couteaux japonais tel que le couteau type 301. Le résultat de cette association a su allier ergonomie, praticité, look et tradition japonaise, ce qui a fait l’unanimité auprès des professionnels de la restauration.

Batterie de cuisine : comment en choisir une qui durera longtemps ?
Les basiques de la pâtisserie : quels ustensiles dois je impérativement posséder ?